Transidentités : au-delà de la division binaire homme/femme

mardi 20 mai 2014
par  Oulibou
popularité : 45%

Journée de projections-débats-rencontres sur les réalités tran et intersexes

Organisée par la Dionyversité, Université populaire de Saint-Denis,
A la Bourse du Travail de Saint-Denis le samedi 24 mai de 13h à 22h.
Prix libre, avec repas-buffet le soir et table de livres.

Affiche Transidentités 24 mai C’est dans le cadre de la Dionyversité, l’université populaire de Saint-Denis, que nous souhaitons informer, réfléchir et discuter des enjeux pour les personnes Trans et Intersexes.

Nous avons donc contacté des militantEs de différentes associations Trans et Intersexes, car, n’étant pas directement concernéEs par ces réalités, il nous semblait évident que la journée ne pouvait se faire qu’avec elleux.

Grâce aux films et à nos échanges mutuels, nous nous sommes renduEs compte que les réalités Trans et Intersexes ne se limitent pas à un discours politique et intellectuel critique de la norme des genres et de la soi-disant binarité homme/femme.

C’est cette réflexion que nous souhaitons aujourd’hui partager aujourd’hui avec celleux qui le souhaitent.

Concrètement, les enjeux pour les Trans et les Intersexes sont :

- la lutte contre la psychiatrisation et la pathologisation des transidentités et pour l’accès aux traitements,
- les enjeux autour du changement d’état civil,
- l’accès au travail,
- la libre disposition des corps,
- la lutte contre les mutilations des enfants Intersexes, etc.

Autant de sujets qui seront abordés pendant les échanges et discussions que l’on construira ensemble au cours de cette journée, avec des militantEs, intervenantEs , réalisateurices et spect’acteurices.

Programme

- 13 h : présentation de la journée, des films et des intervenantEs
- 13h30 : « Vos papiers » puis débat.
- 15h15 : « Intersexion » puis débat.
- 17h15 : goûter.
- 17h45 : « L’ordre des mots », débat.
- 20 h : apéro.
- 20h30 – 21h30 : repas buffet convivial.

Durant la journée chaque projection sera suivie d’un débat avec différentes associations : OUTrans, Existrans, ABC, ainsi que des militantEs, réalisateurices, etc.

Projections

- « Vos papiers », 2013, France, 36 min. Documentaire de Bruce.

Ce film est une série de photomatons croisés où 7 garçons et filles trans parlent de leur rapport à leurs papiers d’identité. La forme rigide (protocole d’entretien, cadre serré fixe) reproduit celles des normes des papiers d’identité : cette tentative d’emprisonner les corps et les identités vole peu à peu en éclat et chaque personne nous offre bien plus de son identité que son simple état civil. Vos papiers est un film qui donne la parole à ceux et celles que l’on n’écoute habituelle- ment pas. C’est un film politique et pédagogique dans lequel l’humour tient une place importante pour ne pas céder aux représentations trop souvent pathologisantes et victimisantes des trans dans les médias. En France, le changement d’état civil pour les personnes trans est encore trop souvent soumis à des conditions absurdes et qui nient le droit de toute personne à disposer de son corps libre- ment (expertises humiliantes, stérilisation obligatoire...). La longueur du processus est en outre aberrante quand on sait ce que signifie, au quotidien, d’avoir à justifier d’un état civil qui ne cor- respond pas à son apparence : comment chercher un emploi, un appartement, voyager... dans ces conditions ? Cette situation contribue en grande partie à la précarité des personnes trans. Sortir ce film maintenant est une démarche importante : en plein cœur de l’agitation autour du mariage pour touTEs, il s’agit d’élargir le débat à des identités relativement invisibilisées, en l’occurrence les transidentités. Dans le contexte actuel, il s’agit de montrer que l’égalité ne s’arrête pas au mariage. D’autres droits fondamentaux, comme la facilitation des changements d’état civil, nécessitent que nous luttions pour les obtenir.

- « Intersexion », 2012, Nouvelle-Zélande - 1 h 08. Documentaire de Grant Lahood.

Le réalisateur Grant LaHood suit Mani Bruce Mitchell, premier « out », personne intersexe de Nouvelle-Zélande, au cours de ses déplacements à la rencontre d’autres personnes intersexuées vivant en Amérique, Irlande, Allemagne, Afrique du Sud et en Australie.

Le docteur sexologue John Money, de l’école renommée Johns Hopkins Medical School, a fait des études sur les personnes intersexuées qui ont subi des opérations chirurgicales spécifiques aux bébés nés avec des organes génitaux « ambigus ». La volonté des médecins est de produire des hommes et des femmes en bonne santé et heureux en intervenant tôt dans la vie d’un enfant intersexué. Mais comme le film le montre, le développement sexuel humain n’est jamais aussi simple. C’est une belle histoire, révélatrice, racontée avec un mélange de rires et de larmes et une grande franchise.

- « L’ordre des mots », France - 1 h 15. Documentaire autoproduit de Cynthia et Mélissa Arra.

Ce film a pour objet de donner la parole à des personnes Trans’ et Intersexe dont la quête d’identité de genre se trouve entravée par des normes établies. Leurs moyens de résistance se situent dans la recherche d’outils de savoir, de corporalités, de sexualités, mais aussi d’identités alternatives en dehors des schémas conventionnels.

Loin du traitement habituel des questions trans’, ce film, par le choix de ses portraits, tous acteurs et précurseurs contempo- rains du mouvement Trans’ et Intersexe en France, aborde de front ces questions d’identité de genre en interrogeant non seu- lement nos normes sociétales trop souvent incontestées mais aussi en analysant la nature de l’oppression et de la répression dont fait l’objet cette communauté.

Une journée à prix libre

La participation à cette journée est proposée à prix libre, qu’il s’agisse de l’accès aux projections ou de la restauration. Le prix libre est une démarche politique, non marchande, en opposition au prix fixe, inégalitaire, qui impose le même prix que l’on soit fortuné ou pauvre.

Le prix libre met en pratique ce que nous défendons : l’égalité, la solidarité, la fraternité.

Le lieu

La Bourse du Travail de la ville de Saint-Denis (93) est située au 9/11 rue Génin. On peut également y entrer par la rue Bobby-Sands.
Elle se trouve tout proche de la Porte de Paris, vaste carrefour où débouchent l’A1, l’A86, la N1... et station de nombreux transports en commun.
Métro : ligne 13, station “Porte de Paris”, Bus : 170, 177, 255, 256, 168, 268.

PDF - 313.4 ko
Programme 24 Mai

Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois